Haro sur les chiffres du tabac

cigarette

Notre Terre est peuplée de 1,3 milliards de fumeurs tous âges confondus. Cela fait maintenant 50 ans de lutte contre le tabagisme et cela a été démontré avec un premier rapport datant de janvier 1964. Le tabac est-il un état de fait, une habitude, un mal de notre société moderne ? Toujours est-il qu’il cause bien des dégâts à notre organisme et à la population, aussi bien mondiale que française. Quelques chiffres bien révélateurs en disent bien plus longs que des paroles…

Les méfaits du tabac dans le monde

On le sait déjà, la cigarette cause le cancer du poumon. Mais pas seulement ! Avec 6 millions de décès par an, le tabac se présente comme la première cause de mortalité. En 2011, l’Oms a déjà essayé d’attiré l’attention de la population avec la publication de ce chiffre.

Les risques encourus à fumer demeurent aux risques et périls des accros au tabac, surtout quand on sait que les 6 millions de morts sont causés par le tabagisme. Encore plus perturbant, l’annonce du chiffre d’1 milliard de morts dus au tabac prochainement atteint durant ce XXIème siècle, devrait en réveiller plus d’un !

Des études récentes, réalisées par des instituts américains et australiens, sont parvenues à un triste constat : 2 fumeurs sur 3 décèdent des suites de la cigarette. Avec pas moins de 52 causes de mortalité, le tabac et le tabagisme passif viennent sans cesse allonger la liste de nombreuses maladies : hypertension, AVC, cancer du sein et de la prostate, etc.

La Professeur Richard Peto, œuvrant pour l’Association Américaine de la Recherche pour le Cancer, a émis d’effrayantes statistiques. Chaque année, sur un échantillon de 100 millions de personnes atteignant 18 ans : 30 millions vont devenir fumeurs, 20 millions le feront toute leur vie et 10 millions mourront chaque année.

Pire encore, il a été démontré que 600 000 personnes meurent du tabagisme passif.

Savez-vous que les Républiques de Kiribati et de Nauru, ainsi que la Grèce arrivent en tête de liste des gros fumeurs ? Ils s’attribuent les records respectifs de 57 %, 49 % et 52 %.

A titre d’informations, la Nouvelle-Guinée, la Fédération Russe, la Samoa, la Bosnie-Herzégovine, l’Albanie et le Liban suivent juste après.

Tour d’horizon sur le tabagisme en France

Lors du 1er novembre, il a été décrété un mois sans tabac. Ce défi a été remporté haut la main, par la plupart des fumeurs français, quand on prend connaissance de l’infographie sur le tabac.

En France, il semblerait que le nombre moyen de cigarettes fumées par les 18-75 ans serait en baisse. D’après l’OFDT (l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies), le quota est passé de 13,8 cigarettes en 2005 contre 15,3 en 2011. Toutefois, avec 35,6%, le cancer du poumon reste une des causes principales de décès. Les hommes seraient davantage touchés que les femmes.

Catherine Hill, éminente épidémiologiste française, a poussé ses recherches sur les deux grands facteurs de risque de cancers : le tabac et l’alcool. En guise de conclusion, elle a statué qu’il n’était jamais trop tard pour arrêter de fumer. Le fait de décrocher à 40 ans ferait gagner 7 ans d’espérance de vie. Tandis qu’arrêter à 50 ans serait 4 ans de gagné !