L’e-cigarette, un outil de sevrage tabagique ?

On entend souvent dire que les non-fumeurs qui essaient la cigarette électronique risquent de tomber au final dans la spirale du tabac et de la cigarette traditionnelle. Même le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) considère que l’e-cigarette peut encourager l’entrée dans le tabagisme, surtout chez les plus jeunes d’entre nous. Cette instance chargée d’aider le ministre de la Santé à prendre de bonnes décisions via des recommandations pense que les jeunes s’exposent au risque du tabagisme avec l’utilisation de la cigarette électronique alors que ça n’aurait pas été le cas si elle n’avait pas existé. Mais qu’en est-il du sevrage tabagique avec l’aide de la cigarette électronique ?

Les études sur la cigarette électronique et le sevrage tabagique

sevrage-tabagique

Il n’existe que très peu d’études scientifiques concernant la cigarette électronique et le sevrage tabagique. Mais selon une de ces rares études qui traite de ce sujet, un tiers des sondés ne consomme plus de cigarette traditionnelle après s’être mis à la cigarette électronique et surtout après l’avoir utilisé pendant 6 mois. La moitié de ces fumeurs ont même arrêté totalement la cigarette, qu’elle soit traditionnelle ou électronique. Ce qui constitue un bilan plutôt positif de l’e-cigarette comme méthode de sevrage tabagique.

Cependant une autre étude publiée en 2013 démontre que le nombre de personnes qui arrêtent le tabac via cet outil technologique est équivalent au nombre de ceux qui arrêtent le tabac grâce aux patchs. Mais ceux qui réduisent leur consommation journalière via la cigarette électronique sont bien plus nombreux que ceux qui utilisent la méthode des patchs ou des timbres transdermiques. Il faut toutefois prendre en compte le fait que ces deux études ont été menées avec des modèles de cigarettes électroniques anciens développés il y a quelques années maintenant.

Aujourd’hui une étude tend à prouver que la cigarette électronique ne serait pas d’une grand aide pour s’arrêter de fumer. Mais elle serait un excellent moyen de prévoir la rechute dans le monde du tabac par rapport à l’utilisation de gommes à mâcher, patchs, pastilles, comprimés et autres inhalateurs.

De son côté, le Haut Conseil de la Santé Publique pense que la cigarette électronique peut être un moyen de réduire les risques du tabagisme et peut être utilisée comme outil de sevrage tabagique lorsqu’un fumeur souhaite arrêter de fumer.

L’e-cigarette et le sevrage en pratique

Un conseil, si vous décidez de vous mettre à la cigarette électronique dans le but d’arrêter la cigarette classique, arrêtez d’abord complètement l’utilisation de cette dernière. Si vous vapotez en même temps que vous fumez, vous allez vite vous lasser de la cigarette électronique et vous risquez fortement de retomber dans la cigarette.

A bon entendeur !